DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Regain de violence attribué à Boko Haram au Nigeria


Nigéria

Regain de violence attribué à Boko Haram au Nigeria

Un attentat-suicide a fait au moins 29 morts et une cinquantaine de blessés lors d’une procession chiite de l’Achoura hier à Potiskum, dans le nord du Nigeria. Une attaque que les enquêteurs attribuent aux terroristes sunnites de Boko Haram. Les djihadistes sont également soupçonnés d’avoir libéré, le même jour, 144 détenus de la prison de Lokoja en utilisant des explosifs pour détruire le mur. Une méthode similaire avait déjà été utilisée par Boko Haram, il y a deux ans, pour libérer des prisonniers.

L’insurrection islamiste a déjà fait plus de 10 000 morts en cinq ans dans le nord-est du Nigeria. Le groupe a démenti dimanche l’existence d’un quelconque cessez-le-feu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Premiers locataires au One World Trade Center