DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

55 ans, le marchand de sable Est Allemand a toujours bon pied bon oeil


le mag

55 ans, le marchand de sable Est Allemand a toujours bon pied bon oeil

En partenariat avec

Il est coiffé d’un petit chapeau et porte avec lui un sac de sable, c’est le Sandmännchen, le marchand de sable Est allemand qui roule en Trabant et aide les enfants à s’endormir.

Une exposition dans les studio de cinéma de Babelsberg, à Potsdam, célèbre les 55 ans d’existence de Sandman. Plus d’un demi siècle d’existence et le petit personnage est toujours aussi populaire et des nouveaux épisodes continuent d‘être tournés encore aujourd’hui.

Le Sandman fait sa première apparition sur les écrans Est Allemand le 22 novembre 1959. Les producteurs venaient d’apprendre qu’un Marchand de sable était en préparation à l’Ouest.

“Les responsable des programmes Est allemands ont eu vent du projet et ce sont dit que c‘était exactement ce dont ils avaient besoin” raconte Volker Petzold, l’auteur d’un livre sur le Sandman. “Alors ils se sont dépêchés de mettre en place un épisode du Sandman qui a été diffusé le 22 novembre 59, à peine une semaine avant la diffusion de la version occidentale.”

Dans sa version Ouest Allemande, le Sandman avait beau vivre dans les nuages et être un peu plus moderne, c’est son cousin Est allemand qui survivra et dont la carrière sera couronnée de succès auprès des enfants.

La popularité du Sandman dépasse vite les frontières de l’Allemagne de l’Est, il est diffusé partout dans le bloc communiste et jusqu’en Irak et dans les pays scandinaves.

Le petit marchand de sable est tellement populaire qu’au moment de la réunification allemande, parents et enfants exigent que ses aventures continuent.

Les premiers épisodes sont sans cesse rediffusés et de nouveau, un peu plus modernes, sont écrits et produits.

La carrière du Sandman connaît son apogée avec un filmd’animation en 2010 où pour la première fois on entend la voix du petit marchand de sable.

“C’est personnage qui doit être accepté des enfants” dit Volker Lechtenbrick, l’acteur qui prêté sa voix au personnage animé, “ quand le Sandman est là les enfants doivent sentir que rien ne peut leur arriver.”

Le petit marchand de sable Est allemand n’est plus seulement à la télévision et au cinéma, c’est un jouet, il est en carte postale et il n’a pas l’intention de prendre sa retraite.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

"Call of Duty : Advanced Warfaire"