DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

5ans et ils apprennent à programmer un ordinateur


hi-tech

5ans et ils apprennent à programmer un ordinateur

En partenariat avec

Des enfants entre 5 et 7 ans devant une application pour tablette un peu particulière. L’application s’appelle ScratchJr, elle est gratuite et elle accompagne les premiers pas des enfants dans le monde de a programmation informatique.

L’idée est d’aller au delà de la simple utilisation d’un ordinateur mais d’apprendre à créer, à s’exprimer, en programmant des histoires et des jeux.

A écouter l’un des créateurs de l’application, Mitchel Resnick, tout est très simple. “Dans ScratchJr les enfants contrôlent les personnages de leurs histoires à l’aide d’icônes graphiques qu’on place comme des pièces de Lego et chaque icône définit ce que fait le personnage.”

En plaçant les icônes les unes avec les autres, les enfants réalisent des séquences liées les unes aux autres, sans le savoir ils réalisent un programme informatique.

“Il y a un intérêt croissant pour apprendre à programmer” explique Mitchel Resnick, “mais ScratchJr est la première application créée spécialement pour des enfants de 5 ans et qui s’adapte à leurs besoins et à leurs capacités.”

A la base du programme, la volonté de modifier la perception qu’ont les enfants de l‘écran : ne plus seulement consommer mais réaliser très tôt qu’ils peuvent créer eux même des contenus informatiques.

A l’Université de Geogetown, le Dr Sandra Calvert étudie les médias pour enfants. Pour ce chercheur, la décision revient in fine aux parents :

“C’est clair que beaucoup de parents s’inquiètent du temps passer devant l‘écran alors que d’autres parents sont des partisans de la technologie. C’est pour cela qu’il faut réfléchir à la place de tout ça dans le monde des parents et comment ils veulent éduquer leur enfant.”

ScratchJr est le bébé d’une équipe de chercheurs de l’Université américaine de Tufts qui pense que les enfants devrait apprendre à programmer en même temps qu’ils apprennent à lire.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

La Bohème en 4K et la "caméra oeuf"