DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Burkina Faso : Isaac Zida s'engage à rendre le pouvoir aux civils


Burkina Faso

Burkina Faso : Isaac Zida s'engage à rendre le pouvoir aux civils

Le pouvoir sera rendu aux civils d’ici deux semaines. C’est l’engagement du lieutenant-colonel Isaac Zida à la tête du Burkina Faso. Il multiplie les consultations. Ce mardi, une rencontre a notamment eu lieu avec le Mogho Naba, chef puissant et respecté de la plus importante communauté du pays, les Mossi. Ce mercredi, les présidents du Ghana, du Nigéria et de la Côte d’Ivoire font le déplacement à Ouagadougou. Les pressions sont fortes sur celui que l’armée a désigné pour mener la transition. A l‘étranger comme à l’intérieur du pays, l’exigence est la même.

“Nous voulons que les civils soient à la tête de la transition”, rappelle Joseph Tiendrebeogo, président de la confédération des syndicats-FO-Union des syndicats libres qui l’a également rencontré. Selon lui, M. Zida a déclaré que “si tout le monde s’accorde, il n’y a pas de raison pour que d’ici 15 jours la transition ne soit pas faite”.

Une insurrection populaire a poussé à la démission le président Blaise Compaoré vendredi dernier, après 27 ans de règne. Ce mardi, la France a reconnu avoir facilité son évacuation du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les républicains en passe de prendre le contrôle du Sénat américain