DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sénatoriales américaines : défaites en série chez les démocrates


Etats-Unis

Sénatoriales américaines : défaites en série chez les démocrates

C’est la douche froide dans le camp démocrate. Il vient de perdre le contrôle du Sénat, lors d’un vote sanction contre la politique de Barack Obama.

Dans le Kentucky, la candidate démocrate n’a pas pesé lourd face au chef de file républicain au Sénat Mitch McConnell. Elle s‘était abstenue d’afficher son soutien à Barack Obama, très impopulaire.

“Même si cette soirée ne nous a pas apporté les résultats attendus, ce combat valait la peine. Je vais continuer à lutter pour le bien commun du Kentucky tous les jours. J’espère que le message est passé au Congrès sur le fait qu’il faut augmenter le salaire minimum, réduire l‘écart salarial entre les hommes et les femmes, et ramener les emplois bien rémunérés dans le Kentucky” a déclaré Alison Lundergan Grimes après sa défaite.

Les démocrates ont notamment perdu dans l’Arkansas, le Dakota du Sud, le Montana, la Virginie-Occidentale et le Colorado.

“Depuis que j’ai le privilège de servir le peuple du Colorado, je me suis toujours senti gagnant et ce soir ne fait pas exception” a déclaré le démocrate sortant Mark Udall.

En Caroline du Nord, la candidate démocrate sortante Kay Hagan a été battue. Barack Obama avait déclaré que s’il perdait cet Etat, le Congrès serait perdu.

“Vous n‘étiez pas seulement à mes côtés, mais aux côtés de toutes les familles de travailleurs de Caroline du Nord. Ce sont les familles pour lesquelles je me suis battue pendant six ans au Congrès, et ce sont celles qui ont toujours besoin d’une voix” a affirmé Kay Hagan.

Barack Obama a invité les responsables du Congrès vendredi à la Maison Blanche. Il finira son mandat avec le parti adverse contrôlant les deux chambres, comme nombre de ces prédécesseurs avant lui.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveaux heurts sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem