DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Automobile: l'équipementier japonais Takata s'excuse

Vous lisez:

Automobile: l'équipementier japonais Takata s'excuse

Taille du texte Aa Aa

et lance un profit warning

L‘équipementier automobile japonais Takata, dont les airbags sont mis en cause dans une enquête sur la mort de quatre personnes aux Etats-Unis, annonce que sa perte sera plus élevée que prévu en 2014. A la Bourse de Tokyo, le vice-président exécutif et directeur financier de Takata s’est incliné en signe d’excuses envers les clients affectés par le défaut de ces airbags.
Les actionneurs d’Airbag signés Takata – susceptibles d’exploser avec une force excessive et de projeter des pièces métalliques dans l’habitacle – ont déjà causé le rappel de 17 millions de véhicules à travers le monde au cours des six dernières années.