DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Iran devrait libérer le journaliste du Washington Post dans moins d'un mois


Iran

L'Iran devrait libérer le journaliste du Washington Post dans moins d'un mois

Le journaliste américano-iranien Jason Rezaian devrait être libéré dans les semaines qui viennent. Correspondant en Iran du Washington Post, il a été arrêté il y a plus de trois mois et est depuis détenu sans que les charges retenues contre lui aient été précisées. Interrogé par euronews, Mohammed Javad Larijani, le chef du Conseil iranien des droits de l’Homme, a donné un gage d’espoir aux proches du journaliste.

euronews : “ Votre frère est le responsable de l’autorité judiciaire. Il a le pouvoir de recommander au Guide suprême qu’une personne soit graciée. Quelles sont les chances que ce citoyen soit libéré dans les jours qui viennent ? “

Larijani : “ La grâce ne fonctionne pas comme cela. Elle doit suivre des règles et des procédures. Tout d’abord, il faut aller au bout des poursuites judiciaires et peut-être que le tribunal l’acquittera et abandonnera les charges, et ainsi tout sera terminé. S’il est inculpé, alors, la procédure pour la grâce devra être enclenchée. Il faudra passer par cette procédure. Ce n’est pas automatiquement. “

euronews : “ Donc dans une semaine ou deux ? “

Larijani : “ Je dirais que cela prendra moins d’un mois. “

euronews : “ Pour que la procédure arrive à son terme. “

Larijani : “ Oui.”

Une interview à voir dans son intégralité à partir de vendredi 20h45 heure centrale européenne sur notre antenne et sur le site web d’euronews.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : combats acharnés entre l'armée et le groupe EI près de Baïji