DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enseigner de manière créative et moderne

Vous lisez:

Enseigner de manière créative et moderne

Taille du texte Aa Aa

Le 6è Sommet pour l’innovation dans l’Education WISE à Doha cette année avait pour thème la réflexion autour des normes éducatives. Au programme au centre national des conventions du Qatar, sur trois jours, près de 90 ateliers et débats. Parmi les invités de marque, l’ancien ministre français de l‘Éducation Jack Lang.
Le sujet principal était comment motiver, à la fois les étudiants et les enseignants, sachant que le manque de motivation conduit à un taux élevé d‘échec et d’abandon.
Parmi les idées proposées, l’utilisation de jeux vidéo pendant les cours.

James Paul Gee, professeur de littérature à l’université de l’Arizona aux Etats-Unis :
“Les jeux vidéos vous donnent une problématique, vous motivent et vous aident à la résoudre, donc c’est basé sur l’apprentissage. Nous sommes dans un monde avec de nombreux problèmes, donc nous voulons que les gens soient meilleurs à la résolution de problèmes.

www.jamespaulgee.com

Ce que l’on attend des enseignants est particulièrement ambitieux. Ils doivent délivrer un savoir pertinent et des connaissances fiables, être créatifs et obtenir des résultats. Un défi de taille !

Soeur Nuria Miró, principale de l‘école Montserrat :
Pendant très longtemps, on a fait apprendre de manière obligatoire et dictée, peut être parce que l’on pensait que ce serait plus simple et plus accessible, mais en fait, on a rendu cet enseignement très ennuyeux. En plus, souvent, on se rend compte que les élèves ne sont pas en mesure d‘être heureux dans leur vie, n’arrivent pas à travailler avec les autres et à faire les choses qui sont vraiment importantes. Donc, je pense qu’il est temps de rendre les choses un peu plus folles et de sortir du mode dressage d’autrefois”.

www.cmontserrat.org/joomla/index.php/es/escuela-es

Le Grand Prix WISE, d’un montant de $500 000, a été décerné à Ann Cotton, co-fondatrice de CAMFED, une ONG qui permet un accès à l‘éducation à plus de trois millions d’enfants en Afrique.
Les prix WISE, d’une valeur de $20 000 chacun, ont récompensé six projets éducatifs qui ont permis un meilleur accès à l’alphabétisation. Par exemple, le projet Educate Girls, en Inde, lutte contre l‘échec scolaire en s’assurant que les filles ne quittent pas trop tôt les bancs des écoles.

Safeena Husain, directrice de l’ONG ‘Educate Girls’ :
“Près de 4 500 volontaires travaillent avec nous et nous ont permis de faire retourner à l‘école près de 80 000 filles.”

www.educategirls.in/index.php/who-we-are/team