DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : à moins d'une baisse du chômage, le Président Hollande ne se représentera pas


France

France : à moins d'une baisse du chômage, le Président Hollande ne se représentera pas

Aucun impôt supplémentaire d’ici la fin de son quinquennat : c’est la promesse faite aux Français par François Hollande, lors d’une interview fleuve sur une chaîne privée de télévision. Tombé à 12% d’opinions favorables, le plus impopulaire des présidents de la cinquième république a lié sa candidature à un second mandat à la baisse du chômage.

“ La volonté, c’est de vouloir faire baisser le chômage. Et je l’ai dit moi-même. Si je n’y parvenais pas à la fin de mon mandat, vous pensez que j’irais devant les Français en leur disant : voilà, je n’y suis pas arrivé pendant cinq ans, mais je vous promets, les cinq prochaines années, je vais y parvenir. Ca (ne) marche pas comme ça. Les Français seraient implacables et ils auraient raison, “ a martelé François Hollande, alors que plus de 10 % de Français sont sans emploi.

“Je vais, pendant les deux ans et demi qui me restent, jusqu’au bout, réformer mon pays, le rendre plus fort. Je me mets dans la situation de faire que, au terme de mon mandat, je puisse être, non pas fier de moi, mais conscient que j’aurai été utile à la France, “ a-t-il assuré.

Le président Hollande en a appelé à la fierté nationale en annonçant que la France était candidate à l’organisation de l’exposition universelle de 2025. Il s’est aussi déclaré favorable à une candidature de la ville de Paris pour les Jeux olympiques de 2024.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un jihadiste français, expert en explosif, abattu en Syrie