DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jérusalem-Est en alerte en ce vendredi de prière

Vous lisez:

Jérusalem-Est en alerte en ce vendredi de prière

Taille du texte Aa Aa

La ville sainte et notamment sa partie Est étaient sous haute tension en cette journée de grande prière musulmane.

Plus de 1.300 policiers ont été déployés dans cette partie de la ville et au pied de l’esplanade des Mosquées pour parer à une éventuelle nouvelle flambée de violences.

La police a interdit aux hommes de moins de 35 ans d’accéder à l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam également vénéré par les juifs. Les autorités israéliennes affirment avoir collecté des renseignements sur de possibles désordres.

Annexée et occupée par Israël depuis 1967, Jérusalem-Est est agitée depuis juillet par des troubles qui se sont intensifiés ces dernières semaines. Ils ont fait un dixième mort ce vendredi. Un homme percuté mercredi par un Palestinien au volant d’une voiture bélier a succombé à ses blessures à l’hôpital. Selon la radio militaire israélienne, il s’agit d’un étudiant juif de 17 ans. Un policier de 38 ans avait déjà été tué, et l’auteur de l’attaque, la deuxième du genre en deux semaines, avait été abattu sur place.

C’est dans ce contexte déjà tendu que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné ce matin la démolition des maisons d’auteurs d’attaques “terroristes” à Jérusalem-Est.

Avec AFP et Reuters