DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Kiev dénonce une incursion de chars russes dans l'Est


Ukraine

Ukraine : Kiev dénonce une incursion de chars russes dans l'Est

Regain de tension dans l’est de l’Ukraine. Les autorités de Kiev dénoncent l’entrée depuis la Russie de dizaines de chars et de troupes. Le cessez-le-feu, officiellement toujours en vigueur, n’a jamais semblé aussi fragile. La situation sur le terrain s’est radicalisée depuis les élections de dimanche dernier dans les territoites tenus par les séparatistes prorusses.

Le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko a précisé que ce jeudi “32 chars, 16 pièces d’artillerie et 30 camions militaires Kamaz avec des troupes” avaient pénétré en Ukraine depuis la Russie et se dirigeaient vers Krasny Loutch, dans la région rebelle de Louhansk. Il aussi indiqué que cinq soldats avaient été tués ces dernières 24 heures.

A Donetsk, fief des rebelles, des dizaines de personnes ont assisté aux funérailles de deux adolescents tués mercredi dans un bombardement qui a touché leur école. Chaque camp rejette sur l’autre la responsabilité du drame. Une des professeurs de l‘établissement s’emporte. “L’Ukraine ne tue pas des chiens. L’Ukraine tue des gens” dit-elle, “pourquoi personne ne dit rien ? Pourquoi personne ne nous voit ? Pourquoi nos enfants doivent-ils mourir ?”

Si l’incursion de troupes russes se confirme, elle marquera une nette escalade du conflit qui a déjà coûté la vie à plus de 4 000 personnes depuis avril dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jérusalem-Est en alerte en ce vendredi de prière