DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Léger dégel entre Washington et Moscou sur l'Ukraine


Chine

Léger dégel entre Washington et Moscou sur l'Ukraine

La Russie se dit favorable à une médiation américaine dans la crise ukrainienne. C’est ce qui est ressorti de la rencontre entre John Kerry, le secrétaire d’Etat américain et son homologue russe, Sergueï Lavrov lors du Forum de coopération économique Asie-Pacifique à Pékin.

Si les Etats-Unis et la Russie n’ont effectivement pas les mêmes positions sur la crise en Ukraine, Sergueï Lavrov soutient qu’une participation américaine au dialogue irait dans la bonne direction. Une opinion partagée par John Kerry : “nous avons convenu d‘échanger des informations entre nous en ce qui concerne cela. Et nous avons également convenu que ce dialogue se poursuivra”.

Alors que Kiev a dénoncé hier l’entrée depuis la Russie de dizaines de chars et de troupes dans l’est rebelle de l’Ukraine, Washington affirme “qu’il continue à observer la situation mais qu’il n’y a pour le moment aucune confirmation indépendante”.

Le chef de la diplomatie russe a eu les mêmes mots et il rappelle de son côté que “le cessez-le feu a été signé entre les rebelles et le gouvernement. Ils doivent finaliser une ligne de désengagement et c’est ce qu’ils sont en train de faire”, précise-t-il.

Mais sur le terrain, ces dernières 24 heures ont de nouveau été marquées par des violences. Selon l’armée ukrainienne, un militaire a été tué par un tir de sniper sur l’aéroport de Donetsk et 17 personnes, dont deux civils, ont été blessées dans différents points de l’Est séparatiste prorusse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chute du Mur : poursuite des célébrations à Berlin