DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Algérie : l'usine Renault d'Oran va fabriquer la première voiture algérienne


entreprises

Algérie : l'usine Renault d'Oran va fabriquer la première voiture algérienne

La France et l’Algérie ont inauguré lundi en grande pompe une usine Renault près d’Oran dans l’ouest du pays, qui va fabriquer la première voiture algérienne.
Juste avant l’inauguration de l’usine, Renault a lancé une campagne publicitaire massive en Algérie sous le slogan en arabe “dernaha Djazaïria” (on l’a réalisée, elle est Algérienne).
L’usine “Renault Algérie production” est détenue à 51% par l’Etat algérien et 49% par le constructeur français. Le constructeur français a du se plier à la législation algérienne qui interdit à un partenaire étranger de détenir plus de 49% d’une société mixte.

“L’usine Renault est un partenariat gagnant-gagnant, a souligné le premier ministre algérien Abdelmallek Sellal dans son intervention. Et nous avons l’intention de doubler sa production sur le territoire algérien”.

L’usine va produire une version de la voiture Dacia Logan, sous le nom “Renault Symbol”, des véhicules destinés au marché intérieur algérien, le deuxième plus grand d’Afrique avec plus de 400.000 véhicules importés chaque année.

L’usine d’Oued Tlelat près d’Oran emploie 350 personnes pour une capacité de 25.000 véhicules par an qui devrait passer à 75.000 en 2019.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Londres : un groupe brésilien rachète l'immeuble le "Gerkin"