DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moscou pollué par un nuage de sulfure d'hydrogène


Russie

Moscou pollué par un nuage de sulfure d'hydrogène

Un épais brouillard, une odeur tenace d‘œuf pourri : l’air de Moscou est devenu irrespirable lundi. En cause, une très forte concentration de sulfure d’hydrogène, largement au-dessus de la norme autorisée en Russie. Les autorités ont recommandé aux habitants de rester confinés chez eux.

Le sulfure d’hydrogène est un gaz très toxique, généralement utilisé dans les raffineries de pétrole. Pour le ministère des Situations d’urgence de Moscou, l’incident serait lié au dysfonctionnement du filtre d’une raffinerie de la ville. Faux, selon le propriétaire du site, le géant de l‘énergie Gazprom, qui décline toute responsabilité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mexique : la manifestation pour les 43 disparus dégénère à Acapulco