DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Hongrie veut diversifier ses approvisionnements gaziers


économie

La Hongrie veut diversifier ses approvisionnements gaziers

Les autorités politiques hongroises cherchent des alternatives au gaz russe en se tournant vers l’Azerbaïdjan, après les critiques venues d’occident concernant un rapprochement entre Budapest et Moscou. “C’est dans cette optique qu’il faut voir le contrat signé mardi entre les ministres des affaires étrangères hongrois et azeri sur un partenariat stratégique dans le domaine du gaz.
Le premier ministre hongrois Viktor Orban a appelé les occidentaux à faire le nécessaire pour que le gaz azéri arrive en Europe centrale.

“Les contrats en vigueur aujourd’hui garantissent seulement que l‘énergie azérie arrivera en Europe du sud, a affirmé le premier ministre hongrois. Notre mission dans les prochaines années sera de créer les conditions pour que le gaz azeri fasse le voyage de l’Europe du sud à l’Europe centrale. Il n’y a qu’un moyen pour y arriver : c’est que les pays voisins connectent leurs pipeline”.

Le gaz d’Azerbaïdjan pourrait être acheminé d’ici 2020 en Europe du sud par le TAP, le gazoduc transadriatique et le TANAP : le gazoduc transanatolien.

Ces pipelines transporteraient les milliards de mètres cubes de gaz du champ Shah Deniz II dans la mer Caspipenne : un des champs gaziers les plus importants de la planète.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Asie-Pacifique : le forum de l'Apec dynamise l'intégration économique de la région