DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manipulation du marché des changes : cinq banques écopent de fortes amendes

Vous lisez:

Manipulation du marché des changes : cinq banques écopent de fortes amendes

Taille du texte Aa Aa

Deux banques britanniques : HSBC et Royal Bank of Scotland, deux américaines : Citibank et JP Morgan Chase et une suisse : UBS ont été sanctionnées de fortes amendes mercredi par les autorités financières britanniques et américaines pour des manipulations et tentatives de manipulation du marché des changes entre 2008 et 2013.

Les amendes vont de 650 millions d’euros pour UBS à 500 millions d’euros pour HSBC. La banque suisse UBS ayant déjà été mise à l’amende par le régulateur helvétique pour plus de 100 millions d’euros.
Le chef de l’autorité financière britannique est revenu sur les griefs reprochés aux banques.

“Les traders placent leurs propres intérêts au dessus de ceux de leurs clients, a expliqué Martin Wheatley, directeur du Finance services authority. Ils ont manipulé le marché ou tenté de le faire et ils ont abusé de la confiance du public je pense et de la nôtre aussi en tant que régulateurs.
L’echec des banques pour mettre en place des systèmes et établir des contrôles, a permis aux traders de manipuler les taux des plus importantes monnaies mondiales et des failles comme celle-là sapent la confiance dans les marchés et les tentatives de réforme sérieuse de la culture bancaire”.

Ces amendes d’un montant de 2,7 milliards d’euros font suite aux discussions engagées depuis plusieurs semaines entre les régulateurs et un groupe de six banques : les cinq mises à l’amende plus la banque Barclays. La banque britannique – encore une – annonce qu’elle continue de négocier avec les régulateurs pour parvenir à un accord amiable.