DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mission Rosetta : portrait-robot de Philae

Vous lisez:

Mission Rosetta : portrait-robot de Philae

Taille du texte Aa Aa

L’atterrisseur Philae conçu sous l‘égide de l’Agence Spatiale Européenne pour se poser sur la comète 67P, ou Tchourioumov-Guérassimenko, est un concentré de technologie.

Si aucun incident ne survient lors de son « arrimage » sur le sol de la comète, Philae commencera sa mission grâce aux différents instruments dont il est doté. La communauté scientifique espère que les données relevées par l’atterrisseur, et relayées par Rosetta, permettront de faire progresser nos connaissances de l’origine de la vie sur Terre.

D’un diamètre d’un mètre et d’une hauteur de 80 centimètres, Philae pèse pratiquement, sur notre Terre, 100 kilos. Il possède trois pieds flexibles, équipés de mèches pour pouvoir percer la surface du sol. L’une des inconnues de cette mission réside justement dans cette capacité à pouvoir effectuer ces forages directement dans la comète.

Philae est également équipé de harpons. Dans un premier temps, ces derniers permettront de s’arrimer au sol. Ensuite différentes mesures effectuées à l’aide de capteurs présents dans les harpons pourront être opérées, comme l’étude de la structure moléculaire de la comète.

Découvrez grâce à notre infographie interactive les différents instruments de Philae :