DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Étudiants disparus : le mouvement de protestation se radicalise au Mexique


Mexique

Étudiants disparus : le mouvement de protestation se radicalise au Mexique

Des centaines d’enseignants d’un syndicat extrémiste (la Coordination enseignante du Guerrero, ou Ceteg) ont incendié hier le Parlement de l‘État du Guerrero, là où 43 étudiants ont sans doute été tués. Les manifestants ont pris d’assaut les lieux où n‘était présent aucun député, puis ils ont mis le feu à la salle de l’assemblée plénière. Plus tôt, les manifestants s’en étaient pris au siège local du ministère de l‘Éducation.

43 étudiants ont disparu le 26 septembre à Iguala, dans le Guerrero, après une attaque conjointe de policiers et de narcotrafiquants. Depuis la grogne enfle jusqu’ici à Mexico où ces manifestants accusent le Président Enrique Peña Nieto d‘être responsable de la crise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Stérilisations : la colère de l'opposition en Inde