DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les têtes corrompues tombent dans l'armée

Vous lisez:

Irak : les têtes corrompues tombent dans l'armée

Taille du texte Aa Aa

C’est le grand ménage dans les rangs de l’armée irakienne. Le premier ministre Haïdar al-Abadi a limogé 26 officiers supérieurs et en a envoyé dix autres à la retraite mercredi soir. Motifs invoqués : corruption et incompétence.

18 nouveaux commandants vantés pour leur intégrité ont été nommés. A Bagdad ce jeudi, la nouvelle était bien perçue. “ Je pense que la décision du Premier ministre et du commandant en chef des forces armées de limoger un certain nombre d’officiers et d’en mettre d’autres à la retraite est une initiative courageuse qui arrive au bon moment, alors que l’institution militaire essuie de nombreux revers, “ commente Hussein Karim, un habitant de la capitale irakienne.

Depuis son arrivée au pouvoir en septembre, Haïdar al-Abadi a entrepris une reprise en mains de l’armée. Faire tomber des têtes était incontournable selon Ahmed al-Sharifi, expert militaire. “ Pour réformer le secteur de la sécurité, il est nécessaire de changer les officiers et de les remplacer par des officiers plus compétents afin d’améliorer les capacités de combat, de formation et d’entraînement de l’armée, “ assure-t-il.

Le gouvernement enquête depuis octobre sur les faiblesses de l’armée irakienne, qui ont permis l’avancée fulgurante des djihadistes du groupe Etat islamique en juin. Dans leur débandade, les militaires leur ont abandonné d‘énormes quantités d’armes et de véhicules, notamment américains.