DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Brisbane, le G20 se cherche de grands projets

Vous lisez:

A Brisbane, le G20 se cherche de grands projets

Taille du texte Aa Aa

A quoi sert encore le G20 ? Alors que les grands de ce monde se rencontrent à Brisbane en Australie, il y a comme un coup de blues.

A partir de 2008, le groupe de 19 pays + l’Union européenne avait été très occupé par la crise économique, et avait pris de l’importance. Aujourd’hui à Brisbane, on attend du G20 des annonces, quelquechose de tangible pour prouver la pertinence de cette réunion des plus grandes puissances économiques.

Selon le Premier ministre turc , “L’ordre du jour du G20 devrait, pour commencer, concerner pas seulement 20 pays mais ce devrait être un agenda mondial. Les relations entre les pays du G20 et ceux qui n’en sont pas, rajoute Ahmet Davutoğlu, sont aussi importantes que les relations au sein du G20.”  

Au sommet de l’agenda : la fiscalité. Les dirigeants du G20 chercheront ce week-end comment combler les failles juridiques qui permettent aux entreprises de payer moins d’impôts. Question brûlante alors que le Luxembourg, patrie du nouveau président de la Commission européenne, est dans l’oeil du cyclone.

Autre enjeu du sommet, le climat : un sujet sur lequel les dirigeants auraient tendance à “faire l’autruche”, selon des manifestants qui enfouissent leur tête dans le sable, sur une plage de Sydney.