DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: manifestations à travers le pays contre les réformes du gouvernement Renzi


Italie

Italie: manifestations à travers le pays contre les réformes du gouvernement Renzi

La grogne sociale a envahi l’Italie.
A Padoue, de nombreux policiers ont été blessés lors de rixes avec les protestataires. Padoue, à une quarantaine de kilomètres de Venise, est une des 25 villes italiennes où l’on manifeste en ce vendredi contre les réformes du gouvernement de Matteo Rennzi, et en particulier contre le Jobs Act , la réforme du marché du travail.

A Milan, ils se sont mobilisés à l’appel de la plus puissante force syndicale du pays, la Confédération générale italienne du travail (CGIL) mais aussi du syndicat des métallurgistes, pour dénoncer les politiques destructrices d’austérité, la précarité ou les privatisations.

“Il est temps de nous unir pour défendre les droits du travail et pour dire au gouvernement de changer de cap, parce qu’il nous mène droit dans le mur”, a martelé Maurizio Landini, secrétaire général du syndicat italien de la métallurgie.

“Dans notre pays, le chômage augmente. Il n’y a pas de politiques industrielles, nous avons besoin d’investissements pour créer de semplois, on ne peut pas juste s’en remettre au business pour notre avenir”, regrette quant à elle Susanna Camussom secrétaire générale de la CGIL.

A Rome des oeufs et des fumigènes ont été lancés sur le ministère de l’Economie.
Ces tensions sociales coïncident avec la parution de nouveaux indicateurs sur la croissance, qui n’invitent pas vraiment à l’optimisme.
En septembre, pour le 13ème trimestre consécutif, la troisième économie de la zone euro a continué de s’enfoncer dans le rouge.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ebola : le Liberia lève l'état d'urgence mais reste très vigilant