DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Moscou accuse l'OSCE de partialité


Ukraine

Ukraine : Moscou accuse l'OSCE de partialité

Moscou accuse les observateurs de l’OSCE à la frontière russo-ukrainienne de faire le jeu de Kiev. La Russie leur reproche notamment de ne signaler que les mouvements des forces séparatistes.

Ce vendredi, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a indiqué que ses drones de surveillance avaient été la cible de tirs et avaient vu leurs communications brouillées dans les jours qui ont précédé l’arrivée de colonnes militaires non identifiées. “ La mission spéciale de l’OSCE a pu observer en trois endroits des convois sur le territoire contrôlé par les rebelles. La mission spéciale de l’OSCE ne peut ni vérifier ni faire de commentaires sur l’origine de ces convois, “ a déclaré Alexander Hug, directeur-adjoint de la mission spéciale de l’OSCE en Ukraine.

Cette annonce vient apporter de l’eau au moulin de Kiev et de l’OTAN qui accusent la Russie d’avoir dépêché des renforts de troupes en Ukraine pour appuyer les séparatistes pro-russes. Moscou nie toute intervention en Ukraine. Les soldats russes qui se battent aux côtés des rebelles sont présentés comme des volontaires en permission.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a appelé les observateurs de l’OSCE à ne pas oublier que l’objectif de leur mandat est de “ contribuer à la baisse des tensions et à l’instauration de la paix, de la stabilité et de la sécurité “ en Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Un nouveau référendum en Ecosse ?