DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ambiance glaciale au sommet du G20 dominé par les tensions entre la Russie et l'Occident


Australie

Ambiance glaciale au sommet du G20 dominé par les tensions entre la Russie et l'Occident

Les tensions entre la Russie et l’Occident, autour de la crise ukrainienne, dominent les discussions du sommet du G20, à Brisbanne, en Australie.

Vladimir Poutine a rencontré samedi matin le premier ministre britannique, David Cameron, qui avait accusé la Russie de se comporter comme un “grand Etat agressant de plus petit Etats en Europe.”

De son côté la chancelière allemande Angela Merkel estime que “les pourparlers (…)aident à comprendre comment le Président russe évalue la situation. Je ne m’attends pas de véritables changements,” dit elle, “mais ce qui est certain, c’est que la situation actuelle n’est pas satisfaisante.”

Rencontre tendue, également, avec François Hollande où la question du Mistral n’a pas été évoquée, même si elle était dans tous les esprits. Là encore, à cause de la crise ukrainienne, la France refuse de livrer à la Russie le porte hélicoptère.

Tensions également dans la rue, avec une manifestation de plusieurs centainres de personnes contre la politique de Moscou en Ukraine.

Face aux critiques, un membre de délégation russe estime que Vladimir Poutine pourrait ne pas rester jusqu‘à la fin du sommet du G20.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sa mission accomplie, Philae s'endort sur sa comète