DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le feu au volant

Vous lisez:

Le feu au volant

Taille du texte Aa Aa

Avec, derrière nous, le Mondial de Moto GP, et devant nous, le Championnat du monde de F1, Speed s’offre une parenthèse spéciale cette semaine. Escapade en Espagne avec David Martín, d’euronews.

Si quelqu’un sait tout faire avec un volant dans les mains, c’est bien Ken Block. Son interprétation particulièrement risquée du sport automobile est devenue un véritable phénomène de masse avec plus de 270 millions de téléspectateurs sur Youtube pour les vidéos de son “ Gymkhana GRID “, la compétition déjantée qu’il a lui-même créée. L‘édition 2014 a eu lieu il y a quelques jours à Madrid. Speed était à ses côtés. Beaucoup de pneus brûlés, un maximum de vitesse, de risque, et de l’adrénaline à gogo, avant et pendant la course.

“ Une fois dans la course, il vous faut vraiment viser la limite en terme de vitesse et de nervosité pour être capable d’aller aussi vite que possible, au plus haut niveau, avec tout ce que la voiture et vous-même pouvez donner. Donc c’est un moment absolument amusant pour moi. Si vous n’avez pas du tout peur, c’est que vous n’allez pas assez vite ! “ prévient Ken Block.

La plupart des individus normalement constitués ont des sueurs froides dès le premier kilomètre. Mais pour ce Californien de 46 ans, faire le fou au volant, c’est depuis dix ans un jeu d’enfant.

“ Chez moi, les racines, il faut les chercher du côté du rallye, j’adore le rallye et ce, depuis tout petit. J’ai commencé à participer à des rallyes il y a dix ans juste pour m’amuser, et en fait, mon objectif était seulement de développer mes propres capacités et de devenir aussi bon pilote que possible, “ confie-t-il. “ J’ai commencé la course assez tard dans ma vie, donc je voulais seulement m’amuser, me faire plaisir. Ca a simplement pris de l’ampleur jusqu’au rallye-cross, la création de Gymkhana, et je m’amuse en produisant du contenu vidéo.”

S’il ne s’entraîne pas des heures et des heures sur le circuit, Ken Block cultive d’autres qualités indispensables. “ Le plus important est vraiment d‘être capable d’avoir une réaction physique et mentale très, très rapide. Il faut constamment s’adapter. Quelle que soit la situation qui se présente ou quoi que la voiture fasse, ou si vous avez un problème avec la voiture, comme une crevaison, il vous faut être capable de vous adapter, “ insiste-t-il.

Et bien sûr, Ken Block est monté sur la première marche du podium, confirmant son statut de roi du Gymkhana.

Notre envoyé spécial, David Martín a voulu nous faire vivre l‘émotion de la vitesse de l’intérieur. Ken Block l’a invité à bord. Fixée à l’intérieur de la voiture, une caméra nous montre les réactions du pilote et de son passager. Réaction de David, à chaud : “ incroyable ! L’une des plus belles expériences de ma vie ! Vitesse maximum, émotion maximum ! “ Alors, conquis ?

Plus d’informations :
http://www.gymkhanagrid.com/about.php