DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal : scandale de corruption autour des visas "gold"

Vous lisez:

Portugal : scandale de corruption autour des visas "gold"

Taille du texte Aa Aa

L’opposition portugaise réclame des explications face à un scandale de corruption lié à l’attribution de permis de séjour à des investisseurs, appelés visas “gold”. Un scandale qui a éclaté jeudi quand la police a arrêté une dizaine de personnes. Parmi elles, Manuel Jarmela Palos, le patron de SEF, de la police des frontières, Antonio Figueiredo, le directeur administratif des notaires, et la secrétaire générale du ministère de la Justice, Maria Antonia Anes. Elles ont été présentées hier à un juge d’instruction. Plusieurs ministères ont été perquisitionnés, celui de la justice, de l’Intérieur et de l’Environnement ainsi que le siège de la police des frontières.

L’enquête concerne des faits de corruption, trafic d’influence, détournement de fonds et blanchiment de capitaux liés à la remise de ces visas “gold”, selon le parquet général.

Depuis octobre 2012, le Portugal accorde ces permis de séjour à des investisseurs étrangers prêts notamment à débourser 500 000 euros pour l’achat d’une maison ou d’un appartement. Un total de 1649 visas ont été accordés en majorité à des investisseurs chinois.

Avec AFP