DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Route du Rhum : à la découverte du port de Pointe-à-Pitre

Vous lisez:

Route du Rhum : à la découverte du port de Pointe-à-Pitre

Taille du texte Aa Aa

Après onze jours de mer, Erwan Leroux et Lalou Roucayrol sont arrivés au port de Pointe-à Pitre, la destination de cette route du Rhum.

Aujourd’hui, notre envoyé spécial nous fait découvrir le port guadeloupéen et le Memorial ACTe, le futur musée dédié à l’esclavage.

Rémy Pelletier, euronews : ‘‘Bienvenue sur la passerelle du Mémorial ACTe à environ treize mètres de hauteur. Alors derrière moi, vous avez le grand port autonome de la Guadeloupe, sur ma droite se trouve l‘îlet à Cochons, un peu plus bas, la rivière salée, et pas très loin, la Darse où arrivent tous les concurrents de la Route du Rhum Destination Guadeloupe. Alors qu’est-ce que le Mémorial ACTe : c’est le centre caribéen d’expression et de mémoire de la traite de l’esclavage qui sera inauguré par le président de la République en mai 2015. On va donc faire un petit tour de ce Mémorial ACTe et de tous les ports de la Guadeloupe. Reportage.’‘

Manuela Nirhou, chargée de mission et de communication au Mémorial ACTe : ‘‘C’est un centre d’interprétation, qui traite de l’histoire de l’esclavage, de Spartacus jusqu‘à Malcolm X, donc jusqu‘à l’esclavage moderne. On espère que d’ici quatre ans, ce Mémorial ACTe pourra accueillir les visiteurs. Ils pourront voir d’ici l’arrivée des bateaux, puisqu’aujourd’hui, on voit les bateaux arriver à la Darse de Pointe-à-Pitre.’‘

En face du Memorial ACTe se trouve le port historique de Pointe-à-Pitre, la Darse.

Yves Salaün, président du directoire du grand port maritime de Guadeloupe : ‘‘La Darse, c’est le port historique, le port de commerce de Pointe-à-Pitre au XVIIème siècle. Il a beaucoup bougé depuis, vous vous en êtes rendus compte : les quais sur Pointe-à-Pitre, mais aussi en face sur Baie-Mahault, une superbe marina, qui accueille la Route du Rhum depuis 35 ans. Tout ça, c’est le grand port maritime de Guadeloupe.’‘

Le développement portuaire a pour objectif de faire de la Guadeloupe le poumon de toute la Caraïbe.