DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup d'arrêt pour les négociations de paix avec les Farc en Colombie.


Colombie

Coup d'arrêt pour les négociations de paix avec les Farc en Colombie.

Le président Juan Manuel Santos a décidé de suspendre ces négociations, en cours depuis près de deux ans.
En cause : l’enlèvement d’un général dans l’ouest du pays hier.

Une région pauvre, qui borde le Pacifique, où sont implantés plusieurs groupes illégaux dont les Forces armées révolutionnaires de Colombie.
La principale rébellion du pays n’a pas revendiqué cet enlèvement, mais de fortes suspicions pèsent sur elle.
Le général a été capturé avec un autre militaire et une conseillère de l’armée.

Le président Santos exige leur libération au plus vite…Alors que les pourparlers sont censés reprendre demain à Cuba.
Aucun cessez-le-feu n’a été instauré en Colombie…Même si depuis 2012 les Farc se sont engagés à ne plus kidnapper de civils.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Burkina Faso : Michel Kafando désigné président de transition