DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya: manifestation pour dénoncer l'agression d'une femme en mini-jupe


Kenya

Kenya: manifestation pour dénoncer l'agression d'une femme en mini-jupe

Au Kenya, plusieurs centaines de personnes ont participé ce lundi à une marche pour protester contre l’agression d’une jeune femme en mini-jupe. La manifestation s’est déroulée à Nairobi. Parmi les slogans des manifestants : “Ma robe, mon choix”.

La jeune femme agressée la semaine dernière portait une mini-jupe. Des chauffeurs de minibus l’ont encerclée et ont commencé à lui arracher ses vêtements. La scène a été filmée et diffusée sur internet.

“Il faut arrêter ces gens-là, ce sont des criminels !”, estime Boniface Mwangi, militants des droits de l’homme. Selon lui, “tous ceux qui ont mis la main sur cette femme doivent être poursuivis pour agression sexuelle”.

Dans le même temps, une contre-manifestation était organisée, avec des personnes rassemblées pour demander aux femmes de porter des tenues plus sobres.

Le sujet semble diviser l’opinion. Pour preuve, le témoignage d’Ulda Akinyi, 45, mère de trois enfants. Cette employée municipale affirme que “porter des mini-jupes en présence d’hommes, ce n’est pas bien”. Et d’ajouter que si les femmes ainsi vêtues se font agresser, “ça (devrait) leur servir de leçons”.

Une des organisatrices de la marche de protestation constate que “la violence touche tout le monde” au Kenya, et que si ça continue de se répandre, cela “nous privera de relations saines”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lutte contre Ebola: Bob Geldof relance Band Aid pour lever des fonds