DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La guerre des étoiles se déroule aussi à Lyon


le mag

La guerre des étoiles se déroule aussi à Lyon

En partenariat avec

Star wars identities, l’expo très SF pour adepte du genre et de la saga s’est “dockée” à Lyon après avoir été lancée à Paris. On entre en saga comme en religion entre 200 costumes, maquettes et autres produits dérivés.

Et tout ça en attendant le septième épisode de “La Guerre des étoiles” en décembre 2016, dont les principales prises de vues viennent de s’achever et qui a enfin un titre: “The Force Awakens”.

Jacques-André Dupont, producteur exécutif X3 Productions : “Celle ci est ma vitrine préférée. Là le petit garçon en moi ressort. Ce sont les vaisseaux originaux qui ont été utilisés pour les films, ceux de l’Empire et des Rebelles qui sont face à face donc on sent dans cette vitrine une espèce de confrontation entre le bien et le mal et pour moi le travail de minutie qu’il y a sur ces objets…ce sont des veritables oeuvres d’art.”

Parmi les artéfacts présentés la réplique grandeur nature, de podracer d’Anakin.

Laela French, directrice senior Lucasfilm Archives & Exhibits : “Cette pièce vient d’Afrique du Nord, du lieu de tournage en Tunisie. L’acteur, le jeune Anakin, Jake Lloyd, s’est assis dans ce cockpit et les moteurs sont énormes. C’est vraiment très excitant de voir la qualité et les détails de ces artéfacts grandeur nature.”

Jacques-André Dupont : “Un de mes objets préférés c’est les yeux de Jabba. C’est tout ce qui reste du costume. Les costumes étaient crées pour le temps d’un film, donc certains costumes n’avaient pas la capacité de survivre dans le temps et donc ils ont reussi à garder les yeux qui sont magnifiques.”

Les personnages principaux de la saga ont bien sûr une place de choix dans l’expo.

Laela French : “Il y a quelque chose à propos de Yoda qui résonne toujours en nous. C’est un sage conseiller mais il est aussi un peu fou. Il est décalé, les enfants et les adultes l’adorent.”

Jacques-André Dupont : “Chewbacca, l’un des favorites du publique bien sûr, impressionnant par sa grandeur (taille) et on apprend, par exemple, que le personnage est basé sûr le chien de George Lucas.”

Laela French : “Et puis il y a bien sûr Darth Vader. Je pense que ce qui rend la guerre des étoiles aussi puissante en tant que film, en dehors de sa conception graphique, de son histoire qui repose sur la mythologie c’est le personnage de Darth Vader. Il nous a terrifié mais en même temps nous étions si près de lui, si intrigué par lui.”

Grâce à des smart bracelets les visiteurs peuvent découvrir qui ils seraient s’ils étaient un personnage de Star wars.
On est invité à répondre à une série de questions qui permettent de définir son profil lors de plusieurs stations interactives disséminées le long de l’exposition. On découvre son avatar à la fin du parcours.

Laura Cid, euronews : “L’exposition peut être vue à Lyon jusqu’en avril prochain avant d‘être présentée dans d’autres villes européennes.”

Prochain article

le mag

La benne à ordure sténopé : une performance d'artistes argentines