DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Maison Blanche confirme l'exécution de l'otage Peter Kassig


Syrie

La Maison Blanche confirme l'exécution de l'otage Peter Kassig

C’est le cinquième otage occidental dont la décapitation est revendiquée par le groupe Etat islamique. L’américain Peter Kassig, âgé de 26 ans, travaillait dans l’humanitaire.

Ses parents ont déclaré hier avoir le coeur brisé, affichant leur fierté de l’engagement de leur fils. Début octobre, les jihadistes avaient menacé de l’exécuter dans une vidéo, à laquelle ses parents avaient répondu par ce message dans lequel ils appellent ses ravisseurs à la clémence.

Peter Kassig avait été enlevé en 2013 en Syrie. En captivité, il se convertit à l’islam, adoptant le prénom d’Abdul Rahman.

Un an plus tôt, il avait fondé une organisation humanitaire. Il y a une dizaine de jours, ses collègues avaient tenu une conférence au Liban pour le soutenir.

Dans la vidéo de son exécution, dont l’authenticité a été confirmée par la Maison Blanche, l’homme cagoulé parle avec un accent britannique. Un jeune Français apparaîtrait aussi sur la vidéo. A Paris, les autorités sont en train de vérifier cette information.

L’ensemble des réactions à la mort de Peter Kassig, évoque un homme qui avait tout quitté pour venir en aide aux Syriens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveau cas de grippe aviaire aux Pays-Bas : Bruxelles va prendre des mesures