DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Portugal : le ministre de l'Intérieur emporté par l'affaire des visas "dorés"


Portugal

Portugal : le ministre de l'Intérieur emporté par l'affaire des visas "dorés"

Au Portugal, le ministre de l’Intérieur a démissionné à cause du scandale de corruption autour des visas “dorés”, des permis de séjour accordés depuis octobre 2012 à des investisseurs extra-communautaires sous certaines conditions.

Miguel Macedo est un proche de plusieurs personnes impliquées.

“Le ministre de l’Intérieur, avec les fonctions qu’il exerce, dans des domaines particulièrement sensibles et exigeants, doit toujours avoir une autorité forte pour pouvoir exercer pleinement et efficacement ses responsabilités. C’est cette autorité, je crois, qui a été politiquement affaiblie et dans ce dossier, un ministre ne peut jamais voir son autorité affaiblie” a-t-il déclaré.

Onze personnes ont été arrêtées dans cette affaire. Parmi elles, Manuel Jarmela Palos, le patron de la police aux frontières. Plusieurs hauts fonctionnaires sont ainsi soupçonnés de corruption dans l’attribution des visas “dorés”. La police a mené soixante perquisitions dans tout le pays.

Près de 1650 visas ont été accordés à des investisseurs chinois, brésiliens ou encore russes, notamment contre l’achat d’un bien immobilier d’au moins 500 000 euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inondations tragiques en France, Italie et Suisse