DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

République tchèque : 25 ans après, le président Zeman accusé de trahir la Révolution de velours

Vous lisez:

République tchèque : 25 ans après, le président Zeman accusé de trahir la Révolution de velours

Taille du texte Aa Aa

Carton rouge pour le président tchèque Milos Zeman, à Prague. Plus de 5.000 personnes ont brandi à son intention le symbole de la disqualification dans les rues de la capitale, où l’on célébrait le 25ème anniversaire de la révolution de velours ce lundi. En cause notamment : ses positions pro-russes. Face à la foule, Milos Zeman, 70 ans, n’a récolté que des huées.

“ Après 25 ans, j’ai le sentiment que les politiciens actuels devraient partir et céder leur place à la nouvelle génération, “ commentait Lubomir Koudelka, un manifestant de Prague.

L’ancien premier ministre Milos Zeman a remporté la présidentielle l’an dernier. 50% des Tchèques lui reprochent d’avoir fait alléger les sanctions européennes contre Moscou et d’avoir qualifié les Pussy Riot de hooligans qui ne méritaient pas le statut de prisonnier politique.

Alors que la république tchèque et la Slovaquie honorent les libres penseurs de 1989, beaucoup estiment que Milos Zeman pilote le pays en marche arrière vers une époque où les Tchécoslovaques étaient sous la coupe de l’Union soviétique. En clair, qu’il trahit les valeurs de la révolution de velours.