DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

République tchèque : carton rouge pour le président Zeman

Vous lisez:

République tchèque : carton rouge pour le président Zeman

Taille du texte Aa Aa

Des parapluies noirs à Prague pour protéger les présidents tchèque, slovaque, hongrois, polonais et allemand de toutes sortes de projectiles : les célébrations du 25ème anniversaire de la Révolution de velours ont donné la mesure de l’impopularité du chef de l’Etat tchèque, Milos Zeman. Mais c’est le président allemand, Joachim Gauck, qui en a fais les frais, atteint par un oeuf à la tempe.

Toujours à Prague, plus de 5.000 manifestants ont brandi un carton rouge contre le président Zeman, élu il y a un an. Ils lui reprochent notamment ses positions pro-Poutine dans le conflit ukrainien et sur les droits de l’homme, mais aussi sa vulgarité.

Alors que la République tchèque et la Slovaquie honorent le courage des libres penseurs de 1989, 50 % des Tchèques estiment que Milos Zeman pilote le pays en marche arrière vers une époque où les Tchécoslovaques étaient sous la coupe de l’Union soviétique. En clair, qu’il trahit les valeurs de la révolution de velours.