DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : les Européens toujours en mode " soft diplomacy "

Vous lisez:

Ukraine : les Européens toujours en mode " soft diplomacy "

Taille du texte Aa Aa

L’Europe va ajouter de nouveaux noms sur sa liste noire ukrainienne, mais elle ne sait pas encore lesquels. Il s’agira de séparatistes prorusses. Elle laisse à son service diplomatique le soin de les choisir. Pour le reste, un seul mot d’ordre : continuer à dialoguer avec la Russie, dixit la nouvelle chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

“ La principale discussion aujourd’hui avait pour but de voir comment relancer le dialogue, étant donné que la Russie est certainement une partie du problème mais aussi une partie de la solution à la crise “, a-t-elle déclaré à l’issue du Conseil Affaires étrangères.

Cette main tendue favorisera-t-elle la désescalade ? L’Ukraine semble en douter. Elle appelle de son côté les 28 pays de l’Union européenne à adresser un message clair à la Russie. En attendant, elle s’attellera aux efforts demandés par les Européens et accueillera à compter du 1er décembre une mission censée aider à la réforme de sa sécurité civile.

“ A l‘époque d’Euromaidan, les services censés appliquer la loi ont spectaculairement dysfonctionné. Et l’objectif principal de cette mission, c’est de réformer les institutions chargées d’appliquer la loi pour qu’elles puissent faire leur travail comme il se doit “, nous a confié le chef de cette mission Kálmán Mizsei.

Les ministres des Affaires étrangères ont aussi évoqué la question de la reconnaissance d’un Etat palestinien. Jusqu’ici, seule la Suède a franchi le pas. Mais la haute représentante a insisté sur le fait que l’essentiel était non pas la reconnaissance mais l’existence d’un réel Etat palestinien.