DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne tente une médiation entre Kiev et Moscou

Vous lisez:

L'Allemagne tente une médiation entre Kiev et Moscou

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la diplomatie allemande Walter Steinmeier en visite à Moscou ce mardi où il a rencontré son homologue russe dans un effort pour trouver une médiation face à l’escalade de la violence dans l’Est de l’Ukraine.

Pour l’heure Frank Walter Steinmeier ne voit pas de raison d‘être optimiste et appelle au dialogue.

“25 ans après la chute du Mur (de Berlin), nous sommes menacés par le manque de dialogue, la division au lieu de l‘échange, la confrontation au lieu de la coopération” a-t-il déclaré lors de la conférence de presse commune avec Serguei Lavrov.

Alors que l’OTAN accuse le Kremlin de renforcer sa présence militaire l’Est de l’Ukraine, le chef de la diplomatie russe dément et appelle Kiev à négocier avec les séparatistes.

“Maintenant l’objectif le plus important est la continuation d’un dialogue stable entre Kiev d’un côté et Donetsk et Louhansk de l’autre” a expliqué le diplomate russe au cours de la conférence de presse. “C’est encore plus important dans le contexte des élections qui ont eu lieu en Ukraine et dans cette partie de l’Ukraine contrôlée par les représentants de Donetsk et Louhansk.”

De son côté, l’Ukraine rejette catégoriquement toute négociation directe avec les rebelles que Kiev qualifie de “terroristes.”

“L’Ukraine suggère un format de négociation type Génève où, en dehors de l’Ukraine et de la Russie, l’Union Européenne et les Etats Unis participeraient aussi” estime notre correspondante Angelina Kariakina.

Le premier ministre ukrainien a livré son analyse au chef de la diplomatie allemande lors de son étape à Kiev. Pour Arseni Iatseniuk, pour résoudre la crise, “tout dépend en premier ordre du président russe” Vladimir Poutine.