DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amnesty international évalue l'accueil des réfugiés syriens en Turquie

Vous lisez:

Amnesty international évalue l'accueil des réfugiés syriens en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Depuis le début de la guerre en Syrie, plus d’un million 600 000 civils se sont réfugiés en Turquie. Cela suppose un effort important de la part des autorités turques, et Amnesty international le souligne dans un rapport publié ce jeudi. L’ONG dénonce au passage le manque d’implication de la communauté internationale pour aider à prendre en charge les réfugiés syriens.

Pour autant, Amnesty pointe du doigt les limites de l’accueil turc : des réfugiés livrés à eux-mêmes, sans la moindre assistance, et parfois victimes d’abus. Au point que certains songent à rentrer dans leur pays…
L’organisation de défense des droits de l’homme constate aussi les obstacles pour rejoindre la Turquie.

Andrew Gardner est un des responsables d’Amnesty International. “Nous avons entendu des gens dire qu’ils avaient essayé d’entrer en Turquie à 3 reprises dans une même journée et d’avoir été, à chaque fois, battus. Ce n’est que la 4ème fois que la personne a pu franchir la frontière”, a-t-il expliqué lors d’une conférence presse.
“On nous a aussi rapporté des cas, au nombre de 17, de personnes qui ont été tuées par balle par des garde-frontières turcs, et ce, entre décembre 2013 et août dernier”, a-t-il ajouté.

Des camps de réfugiés ont été contruits à proximité des points de passage entre la Syrie et la Turquie, comme par exemple à Suruç. Cette ville a vu des dizaines de milliers de civils affluer depuis cet été, des réfugiés qui fuient face à l’avancée des djihadistes dans la région de Kobané.