DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

New York va remplacer ses cabines téléphoniques par des bornes Wi-Fi


hi-tech

New York va remplacer ses cabines téléphoniques par des bornes Wi-Fi

En partenariat avec

Elles faisaient partie du paysage new-yorkais mais vont bientôt disparaître. Les fameuses cabines téléphoniques vont s’effacer pour laisser place à des milliers de bornes Wi-Fi, qui permettront un accès rapide et gratuit à Internet dans les rues de la plus grande métropole américaine.

Hautes de près de trois mètres, ces bornes lumineuses pourront alimenter jusqu‘à 250 appareils – téléphones, tablettes, ordinateurs, dans un rayon de 45 mètres. Elles permettront à chacun de se géolocaliser, d’obtenir un itinéraire, de téléphoner, de consulter les horaires d’un musée… Les utilisateurs pourront aussi y recharger leurs appareils électroniques.
L’accès a Internet sera vingt fois plus rapide que la connexion moyenne à New York. Pour des raisons de sécurité, la communication entre les appareils connectés sera impossible.

Ces bornes, financées par la publicité, devraient générer plus de 500 millions de dollars de revenus durant les douze premières années. 10.000 d’entre elles devraient voir le jour progressivement dans les cinq arrondissements de New York.

New York, qui vient, par ailleurs, d’inaugurer le plus grand écran numérique au monde. Installé à Times Square, il est presque aussi long qu’un terrain de football et aussi haut qu’un immeuble de huit étages. Gigantesque, cet écran aussi est un must en matière de technologie. Il dispose même de caméras HD pour filmer et interagir en direct avec les passants.

‘’ Il y aura plein de caméras qui seront braquées sur la foule, qui pourra elle-même interagir avec l‘écran, explique Harry Coghlan, président de Clear Channel Outdoor, la société qui exploite l’espace. Il y aura des applications mobiles qui permettront d’interagir avec son appareil portable, des possibilités de diffusion. Et comme vous pouvez le voir, cet écran forme le contraste le plus important sur la place.’‘

Cet écran sera aussi, bien sûr, une place de choix pour les publicitaires qui devront toutefois dépenser près de deux millions d’euros pour quatre semaines d’affichage.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Le skate de Retour vers le futur