DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ambiance 50's et 60's à la foire des beaux arts de Cologne


le mag

Ambiance 50's et 60's à la foire des beaux arts de Cologne

En partenariat avec

Cologne tient en ce moment sa foire des beaux arts. L’occasion pour les collectionneurs d’avoir accès à un vaste choix d‘œuvres des XIXe et XXe siècles.

Une centaine de galleries et de marchands. Une exposition spéciale est consacrée aux Icônes du style comme les voitures de collection, les pièces de haute couture et les objets design du XXe siècle.

“Le concept Icônes du style de montrer dans le cadre du design et l’art et de l’artisanat de la mode et des voitures vintage a beaucoup plu l’année dernière. Certains jours c‘était archi-comble. Alors on a décidé de recommencer en s’intéressant cette année aux années 50 et 60”, explique Cornelia Zinken, directrice de l‘événement.

Une œuvre expressionniste de l’Allemand Max Pechstein est peinte sur le recto et le verso, ce qui, à l‘époque, n‘était pas rare. Du coup, pour 1,6 million d’euros, ce sont deux peintures que vous vous offrez.

Plus cher, et d’ailleurs le plus cher de la foire, un Marc Chagall : “Danseuses au double profil vert” 1,95 million d’euros.

Et puis il y a également du Andy Warhol, comme les pochettes d’albums réalisées pour les Rolling Stones, Debbie Harry, Billy Squier et Paul Anka. Comptez entre 500 et 2 400 euros la pochette.

Pour les collectionneurs au budget plus limité, on trouve par exemple de l’art qui vient d’au-delà des frontières de l’Europe, notamment d’Ethiopie et du Kenya, à moins de 400 euros pièce.

La foire de Cologne, en Allemagne, est ouverte jusqu‘à dimanche.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Maïdan vu par le photographe Guillaume Herbaut