DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Droits de l'Homme : deux intellectuels chinois face à la réclusion à perpétuité


Chine

Droits de l'Homme : deux intellectuels chinois face à la réclusion à perpétuité

Les appels des défenseurs des droits de l’Homme n’auront pas suffi : le procès d’une célèbre journaliste s’est ouvert en Chine.
Gao Yu, 70 ans, ancienne rédactrice en chef-adjointe du magazine Economics Weekly, est accusée d’avoir divulgué des “secrets d’Etat”. En mai dernier, la télévision la filme avouant ses fautes, mais elle affirmera ensuite que ses aveux lui ont été extorqués. On lui reprocherait d’avoir transmis à un site internet basé aux Etats-Unis un document interne du Parti communiste prônant un renforcement de la censure contre les idées réformistes. Gao Yu risque la perpétuité.

Dans la ville de Urumqi, la capitale du Xinjiang, un autre tribunal a confirmé en appel la peine de réclusion à perpétuité, pour Ilham Tohti. Cet intellectuel ouïghour a été condamné pour “séparatisme”. Professeur d’université et économiste respecté, il a longtemps dénoncé, depuis Pékin, la répression visant les Ouïghours, ethnie musulmane turcophone majoritaire au Xinjiang.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le parlement japonais dissous