DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pentatonix : à la conquête du monde a cappella


le mag

Pentatonix : à la conquête du monde a cappella

En partenariat avec

Si les Pentatonix (qui sont cinq comme leur nom l’indique) sont Texans ils ne donnent pas dans la country mais dans l’a cappela. Le groupe s’est fait connaître à la faveur d’un télé chochet musical américain consacré aux groupes vocaux. Il remporte l‘édition de 2011 et depuis enregistre disques sur disques et sort opportunément un album de Noël.

Scott Hoying : “Nous sommes tous arrivés avec des chansons de Noël que l’on aime beaucoup et puis on a aussi fait des choix dans une liste de chansons classique de Noël. Nous avons vu ce qui nous inspirait et nous avons choisi ces chansons. Je sais que nous voulions essayer et prendre aussi quelques risques. Et puis on a dit faisons ‘White Winter Hymnal’ parce que c’est une chanson d’hiver mais techniquement ce n’est pas une chanson de Noël. On a dû prendre des décisions comme ça parce qu’on a voulu faire un album de Noël intéressant parce que beaucoup ont le même album de Noël avec les mêmes chansons et on a voulu que notre propre album soit très différent.”

La volonté affiché du groupe est claire : devenir le meilleur groupe a capella du monde. Sur leur chaîne YouTube on compte en millions de vues dont ce Medley Daft Punk, visionné plus de… 100 millions de fois.

Scott Hoying : “Ça grandit plus vite que nous pouvons suivre en fait. Chaque fois que je vérifie sur YouTube je me dis quoi ? On a un autre million d’abonnés. C’est vraiment, vraiment cool.”

Kirstie Maldonado : “On est toujours surpris quand on vérifie.”

Scott Hoying : “Oui je me souviens quand on est arrivé au million. C‘était il y a peu de temps. Et puis après qu’on a atteint ce chiffre ensuite c‘était comme une boule de neige. C’est cool.”

Pour eux en tout cas c’est déjà Noël.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Ambiance 50's et 60's à la foire des beaux arts de Cologne