DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ferguson : colère et violences après la décision du grand jury


Etats-Unis

Ferguson : colère et violences après la décision du grand jury

Ferguson s’enflamme de nouveau après la décision d’un grand jury populaire ne pas poursuivre le policier blanc qui a tué Michael Brown, jeune noir abattu en août dernier d’au moins six balles. Les centaines de personnes rassemblées dans l’attente de la décision des jurés ont laissé éclaté leur colère. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes. La police a également signalé des tirs d’armes automatiques dans le quartier où Michael Brown a été tué.

Le président Barack Obama a appelé à la retenue des deux côtés. “D’abord, nous sommes une nation basée sur l’Etat de droit, il nous faut donc accepter que cette décision était du ressort du grand jury. Il y a des Américains qui sont d’accord, d’autres qui sont profondément déçus, et même en colère. C’est compréhensible. Mais je me joins aux parents de Michael pour demander à toute personne souhaitant protester de le faire de manière pacifique.”

  • USA: Protest and Clashes : Los Angeles

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : Missouri

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : New York

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : Washington

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : Washington

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : Washington

    Photo: Anadolu News Agency

  • USA: Protest and Clashes : Washington

    Photo: Anadolu News Agency

Des scènes de pillage ont également eu lieu dans cette banlieue de Saint Louis. Autant d’images qui rappellent les émeutes raciales qui avaient submergé cette ville du Missouri pendant plusieurs semaines après la mort de Michael Brown. L’adolescent qui n‘était pas armé a été tué le 9 août dernier. Un grand jury a conclu que l’officier Wilson qui a tiré à douze reprises avait agi dans le cadre de la loi. Parallèlement une enquête fédérale se poursuit, elle est indépendante de l’enquête locale a souligné le ministre de la justice Eric Holder.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ferguson se déchaîne