DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les émeutes à Ferguson, héritage de la discrimination raciale (euronews)

Vous lisez:

Les émeutes à Ferguson, héritage de la discrimination raciale (euronews)

Taille du texte Aa Aa

Stefan Grobe est le correspondant d’euronews à Washington. Nial O’Reilly l’a interrogé depuis Lyon, au sujet des événements de Ferguson dans le Missouri.

Nial O’Reilly: Nous assistons à des scènes de colère à Ferguson. Quel est l‘état d’esprit dans l’ensemble du pays ?

Stefan Grobe: Il y a de nombreuses communautés de gens de couleur aux Etats-Unis, à l’instar de Ferguson dans le Missouri. Et les tensions sous-jacentes ne vont pas disparaître comme ça. Le président Obama l’a rappelé dans son discours la nuit dernière.
Il y a, dans les communautés des gens de couleur, le sentiment profond que les choses s’accumulent contre eux, que la loi ne s’applique pas de la même manière pour tous.
Les contrôles au faciès, les patrouilles de police dans les quartiers, parfois l’usage excessif de la force… tout cela est perçu comme autant d’injustices.
Cette situation découle de la discrimination raciale qui a prévalu dans ce pays. Et le ressentiment remonte à la surface à chaque fois que survient un drame comme la mort de Michael Brown à Ferguson dans le Missouri.

Nial O’Reilly: Vous avez évoqué l’allocution du président Obama. Qu’est-ce qu’on peut en dire ?

Stefan Grobe:
Et bien, il faut d’abord souligner que c’est très rare qu’un président intervienne alors même que des pillages sont en cours. Comme Barack Obama l’a indiqué, il est important de repenser les relations entre communautés conformément aux règles de droit. Et puis, il faut aussi que les gens s’impliquent davantage dans la vie des communautés. Barack Obama l’a dit à plusieurs reprises par le passé. Mais désormais, il faut vraiment s’en occuper.