DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sanctions, cours du brut : la Russie perd des dizaines de milliards chaque année


économie

Sanctions, cours du brut : la Russie perd des dizaines de milliards chaque année

La Russie souffre des sanctions occidentales, qui vont lui coûter plus de 30 milliards d’euros par an, et de la chute des prix du pétrole mais son économie devrait échapper à la catastrophe, c’est ce qu’estime le Kremlin qui a communiqué pour sa première estimation de l’impact financier des sanctions occidentales décidées depuis le printemps dernier.

Le capital investi en Russie est désormais réduit et nous parlons en premier lieu des crédits et des investissements, explique Anton Siluanov, le ministre russe des finances. Les occidentaux nous ont mis des obstacles aux entrées de capitaux. ça nous coûte environ 32 milliards d’euros chaque année. C’est un chiffre énorme évidemment. Mais si on prend en compte l’ensemble des sorties de capitaux, elles représentaient 100 milliards de dollars et ce serait plutôt 130 milliards en 2014”.

La Russie est frappée depuis le printemps par une séries de sanctions occidentales qui ont conduit son économie au bord de la récession, provoquant la chute du rouble sa monnaie qui a perdu en peu de temps le tiers de sa valeur face à l’euro et la fuite de plus de 100 milliards d’euros hors de Russie dont parlait le ministre des finances.

On ajoutera à ce sombre tableau, la perte de 70 à 80 milliards que représente pour la Russie la baisse de 30% du cours du baril de pétrole depuis le début 2014.
Pour certains analystes russes, les sanctions sont sans doute une grave menace pour l‘économie russe mais “la Russie disent-ils, avec ou sans sanctions, aurait connu la crise qu’elle vit aujourd’hui.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Allemagne : les hommes d'affaires reprennent confiance