DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colombie : un premier geste des Farc pour relancer le processus de paix

Vous lisez:

Colombie : un premier geste des Farc pour relancer le processus de paix

Taille du texte Aa Aa

En Colombie, deux soldats retenus depuis deux semaines par la guérilla de Farc (forces armées révolutionnaires de Colombie) ont été relâchés ce mardi matin, dans la zone où ils avaient été enlevés.
Cette libération constitue un premier geste pour relancer le processus de paix, entamé il y a deux ans à Cuba entre les autorités colombiennes et les représentants des Farc. Un processus qui a été suspendu il y a 10 jours avec l’enlèvement d’un général.

Rubin Morro est un des représentants de la rébellion à La Havane. Il a dit espérer désormais un geste de la part du gouvernement, en contrepartie de la libération des deux soldats, de sorte que le général kidnappé puisse à son tour être relâché, “au plus tard en fin de semaine”, a-t-il indiqué.

Les Farc attendent des autorités une suspension des opérations militaires dans la zone où le général est actuellement retenu.

La capture de cet officier a suscité une vive émotion dans tout le pays, de nombreux Colombiens, y compris le président Juan Manuel Santos, sont descendus dans les rues pour réclamer sa libération.

Les Farc sont une guérilla d’extrême gauche fondée dans les années 60. Ses militants réclament une redistribution des terres et une participation des rebelles à la vie politique colombienne.