DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie : Orban donne le coup de grâce aux fonds de retraites privés

Vous lisez:

Hongrie : Orban donne le coup de grâce aux fonds de retraites privés

Taille du texte Aa Aa

Deux mille personnes ont protesté, hier à Budapest, contre le dernier projet du chef du gouvernement hongrois, Viktor Orban, qui risque d’engendrer la fermeture des rares institutions qui avaient échappé à une nationalisation massive en 2010. En clair, ces épargnants risquent de perdre leurs économies au profit de l‘État.

“C’est une propriété privée. Cet argent est à moi. Si je meurs, il revient à ma femme ou mes enfants. Si le gouvernement pense que le système de fonds de pensions privés ne fonctionne pas, il pourrait simplement en parler avec des professionnels”, insiste Zoltán Vajda, principal organisateur de la manifestation.

“D’un côté, il y a notre argent que l’on fait fructifier avec des professionnels. De l’autre, on a le gouvernement qui se contente de multiplier les promesses non tenues”, ajoute un manifestant.

À la fin 2010, Viktor Orban avait déjà nationalisé près de 10 milliards d’euros accumulés par ses administrés dans les caisses de retraite privées. Ce dernier coup de grâce passe mal insiste Andrea Hajagos, membre du bureau d’euronews à Budapest.