DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La tension reste vive à Ferguson et dans tous les Etats-Unis.


Etats-Unis

La tension reste vive à Ferguson et dans tous les Etats-Unis.

Les Etats-Unis viennent de vivre une seconde nuit de colère après le non-lieu prononcé dans l’affaire Michael Brown, ce jeune noir abattu en août par Darren Wilson, un policier blanc.

La petite ville de Ferguson, dans l’Etat du Missouri, reste en état de siège. Plus de 2 000 militaires de la Garde Nationale ont passé la nuit à tenter de contrôler les protestataires.

Une voiture de police en flamme témoigne de la violence des affrontements la nuit dernière.

Les manifestations ont rassemblé des centaines de milliers de personnes dans tout le pays. A Washington DC, un défilé pacifique dans les rues de la capitale fédérale avec un slogan “Les mains en l’air, ne tirez pas” également scandé à plusieurs centaines de kilomètres de là, à New York, ou de nombreux manifestants ont été arrêtés.

Dans l’ensemble des Etats-Unis, plus de 170 rassemblements ont été répertoriés ces dernières heures, de la côte Est à la côte Ouest, de New York à Los Angeles.

La tension reste vive parmi les manifestants, surtout depuis la diffusion d’un entretien de Darren Wilson, dans lequel le policier s’explique pour la première fois depuis le drame.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Norvège : la police s'arme face au risque terroriste