DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le plan d'investissement " réaliste ", selon Juncker


Le bureau de Bruxelles

Le plan d'investissement " réaliste ", selon Juncker

Le voilà dévoilé ce plan d’investissement censé sauver la croissance européenne. Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, est venu le présenter devant le Parlement européen. Le montant initial destiné à appâter les investisseurs est de 21 milliards d’euros. De quoi générer, assure la Commission, 315 milliards d’investissements sur trois ans.

“ Ce dont nous avons besoin, c’est d’un usage intelligent de l’argent public pour débloquer l’investissement. L’argent public devrait être destiné à ce pour quoi il est le plus utile : financer nos écoles, nos Etats providence, et pas nos dettes “, a expliqué le nouveau président de la Commission européenne.

Ce plan, Bruxelles espère le lancer dès juin 2015. Il doit financer des projets dans des secteurs clés comme l‘énergie, le transport, le haut débit et l’innovation. Mais pour le chef de file des libéraux au Parlement, Guy Verhofstadt, ce n’est pas simple dans une Europe toujours très segmentée.

“ Vous pouvez faire tous les investissements que vous voulez dans l‘énergie, le numérique. Si dans le même temps nous n’unifions pas nos 28 marchés, cela ne marchera pas “, insiste-t-il.

Le conservateur britannique Syed Kamall appelle lui aussi à lever les entraves aux investissements.

“ Parfois, les projets des gouvernements sont trop fantaisistes. Et puis, les législations rendent les investissements difficiles. Parfois, c’est aussi la bureaucratie nationale. Donc je pense qu’il faut d’abord s’attaquer à ces problèmes. C’est plus important que la question des montants “, dit-il.

Certains, notamment à gauche, doutent sérieusement que l’on puisse lever près de 300 milliards d’euros sur les marchés. Mais Jean-Claude Juncker se veut serein. A la question de savoir si ce plan n’est pas trop optimiste, il répond qu’il n’est “ ni optimiste ni pessimiste, il est réaliste. “

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le très méritant Denis Mukwege reçoit le Prix Sakharov