DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Italie suspend l'utilisation d'un vaccin contre la grippe après 3 décès suspects


Italie

L'Italie suspend l'utilisation d'un vaccin contre la grippe après 3 décès suspects

Que se passe-t-il avec le vaccin Fluad dans le sud de l’Italie ? Trois personnes à qui on avait administré ce vaccin sont décédées au bout de 48 heures. Les victimes sont toutes des personnes âgées. Une quatrième personne, également vaccinée, est dans un état grave.

Novartis, le laboratoire suisse qui fabrique ce produit, assure que les lots de vaccins suspectés sont conformes aux normes de qualité, et que rien ne permet d’affirmer que les décès ont été causés par le vaccin.

N’empêche, les autorités italiennes ont décidé de suspendre l’utilisation de ce produit.

“Nous sommes en face de cas exceptionnels, explique Giancarlo Icardi, un des responsables de la santé publique. Ce que nous savons, c’est que la vaccination a eu lieu deux jours avant le décès. Cela ne veut pas dire qu’il y ait un lien direct, mais nous menons une enquête approfondie pour savoir ce qui s’est passé”.

L’association italienne des consommateurs a lancé un appel au ministre de la Santé pour qu’il suspende les campagnes en faveur de la vaccination.
Les autorités sanitaires rappellent de leur côté que les vaccins sont d’une grande utilité pour limiter les effets de la grippe saisonnière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Namibie: élections présidentielle et législative, victoire attendue du parti au pouvoir