DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Regain de tension à Hong Kong


Chine

Regain de tension à Hong Kong

Après plus de deux mois de manifestations en faveur de la démocratie, la police a repoussé par la force ce lundi les militants qui tentaient d’encercler le siège du pouvoir dans l’ex-colonie britannique.

Un brusque accès de fièvre qui s’est traduit par des affrontements, de nombreux blessés et une vague d’arrestations d’une quarantaine de défenseurs des droits.

Présents en nombre et armés de bâton et de gaz au poivre, les forces de l’ordre ont rapidement pris l’ascendant.

Ce manifestant dénonce “l’attitude des policiers. Nous, nous n’avons pas d’arme. Eux, ils ont blessé tant de gens, nous sommes des non-violents contrairement à eux”.

Pour 2017, les pro-démocratie demandent l‘élection du chef de l’exécutif par tous les Hongkongais. Pékin a approuvé le principe “une voix, un vote” mais a réservé à un comité de grands électeurs majoritairement favorable au Parti communiste chinois le soin de présélectionner les candidats.

Territoire chinois bénéficiant d’une large autonomie, Hong Kong connaît sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997. Les autorités n’entendent pas abdiquer et la police a reçu des renforts contraignant les manifestants à se replier dans un centre commercial où de nouveaux heurts se sont produits.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La coalition pro-européenne en tête des législatives en Moldavie