DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong : les leaders pro-démocratie se rendent à la police

Après plus de deux mois de manifestations, les trois fondateurs d’Occupy Central, le principal mouvement pro démocratie de Hong Kong devaient se

Vous lisez:

Hong Kong : les leaders pro-démocratie se rendent à la police

Taille du texte Aa Aa

Après plus de deux mois de manifestations, les trois fondateurs d’Occupy Central, le principal mouvement pro démocratie de Hong Kong devaient se rendre à la police. Ils ont appelé les manifestants à évacuer les sites.

“Nous respectons la détermination des étudiants et des citoyens à lutter pour la démocratie. Mais nous sommes furieux de l’indifférence cruelle du gouvernement. Le gouvernement qui utilise les matraques de la police pour maintenir son autorité est un gouvernement qui a perdu la raison. Pour la sécurité de ceux qui occupent les sites, nous exhortons les trois leaders étudiants à se retirer”, explique l’un des porte-paroles du mouvement pro-démocratie.

Hier, de violents affrontements avaient eu lieu entre les manifestants et des forces de l’ordre déployées en force.

Territoire chinois bénéficiant d’une large autonomie, Hong Kong connaît sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997.

Pour 2017, les pro-démocratie demandent l‘élection du chef de l’exécutif par tous les Hongkongais. Pékin a approuvé le principe “une voix, un vote” mais a réservé à un comité de grands électeurs majoritairement favorable au Parti communiste le soin de présélectionner les candidats.